« Atteinte de dermatillomanie, je passe des heures à gratter ou percer tout ce que je peux sur mon visage »

Gratter, triturer, percer la moindre aspérité de sa peau : cela a longtemps été le quotidien de Camille. Atteinte de dermatillomanie, elle nous raconte comment elle a surmonté ce trouble méconnu qui concernerait pourtant près de 930 000 personnes en France.
Lire la suite: 

https://www.marieclaire.fr/dermatillomanie-trouble-excoriation,1358418.asp

Previous post Votre maquillage vous donne-t-il de l’acné ?
Next post Les petits changements simples qui m’ont aidée à aller mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *