Mathilde est atteinte de dermatillomanie et fait partie de la communauté Peaussible. Elle m’a proposé d’écrire cet article pour détailler les différents soins esthétiques qu’elle a essayés ces dernières années pour améliorer l’aspect de sa peau et diminuer les cicatrices liées aux grattages. En effet, elle a essayé un très grand nombre de traitements ! Elle vous partage donc ci-dessous son retour d’expérience et les effets pour chacun :

  • Description de la technique
  • L’action
  • Est-ce que ça fait mal ?
  • Où cela peut-il se faire ?
  • Prix
  • Eviction sociale requise ?
  • Description de son expérience
  • Son avis

⚠️Mathilde n’est ni médecin ni dermatologue. Elle partage juste dans cet article très complet, en tant que dermatillomane, SES recherches, SON expérience et SON avis. Chacun est ensuite responsable de se renseigner par lui-même. Ce contenu pourra être une première introduction pour répondre aux questions que vous vous êtes peut-être posées sur le sujet 🙂en tenant compte du fait qu’il peut potentiellement y avoir des imprécisions (malgré le formidable travail de recherche qu’elle a effectué 👏). Imaginez en le lisant que vous discutez avec Mathilde et qu’elle vous raconte tout ce qu’elle a fait sur sa peau ! Mais chaque peau est bien sûr différente et faites-vous toujours bien conseiller avant d’effectuer quoi que ce soit.

——————————————————————————————————————————–

Voici les types de traitements esthétiques détaillées ci-dessous :

  1. Microdermabrasion
  2. Peeling à l’acide glycolique
  3. Laser ICON 1540
  4. Lumière LED : rouge / bleu / jaune
  5. Microneedling à radiofréquence
  6. Dermaroller
  7. Hydraskin / hydra facial
  8. RESUME général
  9. BB glow : un autre témoignage

+ Questions / réponses

Histoire de Mathilde et parcours avec la dermatillomanie

J’ai 26 ans et je suis dermatillomane depuis mes 13 ans environ… Je me suis battue jusqu’ici avec différentes phases de la derma, à différentes étapes de ma vie. Celle-ci s’est calmée et la gravité est moindre comparé à « avant « . Je vais mieux, mais cela n’est pas du tout terminé. Suite à ma première thérapie, ma vie a changé sur plusieurs aspects. Il y a eu un « avant et un après » notable. Au bout de plusieurs mois de thérapie j’ai pu connaître les joies d’une peau saine, sans croûtes, beaucoup moins grasse, faire des choses que jusqu’alors je ne m’autorisais pas, à faire. Bref la derma me laissait ENFIN un peu tranquille, je me sentais mieux dans ma « peau », mon corps, mon esprit. Bien évidemment cela allait avec un gros travail personnel, psychologique et une grosse mise en place d’une routine « saine  » pour ma peau !

J’étais dans une des meilleures périodes de ma vie, je commençais à gouter à une vie presque  » normale « . Forcément quand on va mieux, on reste toujours focalisé sur l’aspect de sa peau mais sous un autre angle ! Les anciennes croûtes et les vieux démons de la derma laissaient alors place à des irrégularités, pores dilatés et cicatrices…et ça, ça obsède tout autant ! J’ai eu donc envie de commencer à tester différentes techniques (pour le visage) pour effacer l’historique de ma derma inscrit sur mon visage meurtri…

  • Tout d’abord je me suis énormément renseignée sur internet ! J’ai TOUT regardé et tout lu : les différentes techniques, les avis des gens qui avaient testés, les forums, les blogs, YouTube, les risques, les types de lasers, les ratés, les résultats etc…et je continue 🙂
  • Vers Avril 2017 j’ai commencé avec une technique plutôt douce et depuis j’ai testé toutes sortes de soins esthétiques plus ou moins forts

 

⚠️Note aux dermatillomanes : Il est important, avant d’effectuer ce genre de soins, d’être en phase avancée de guérison avec la dermatillomanie. La peau doit être saine et sans trop de boutons, quelques-uns éventuellement, mais pas plus. Les centres ne feront pas le soins sur une acné active ! De plus si votre dermatillomanie est encore trop présente, vous allez gâcher votre argent, car vous abimerez les bienfaits des soins effectués. Ce qui a parfois été mon cas de vouloir aller trop vite…. Certains soins peuvent aider un peu à calmer aussi les crises, car cela améliore l’aspect de la peau, on a moins envie de toucher sa peau et plus envie de prendre soin de soi. Un cercle vertueux qui peut aider. Mais les autres soins plus lourds demandent une peau saine car ce serait trop agressif d’agir sur une peau lésée ! En tous cas courage à tous !! La guérison est déjà enclenchée donc c’est pour bientôt 🙂

——

–> Si vous avez des questions par rapports à certains points abordés, ou certains soins, n’hésitez pas à les poser en commentaires !. L’article est assez complet, et devrait vous aider à en savoir plus et à adapter le soin à votre peau en fonction de l’étape de votre guérison. Bien évidemment, il existe énormément de soins et interventions esthétiques, je ne les ai pas toutes essayées, mais déjà pas mal (et parmi les meilleures qui existent en ce moment). C’était un plaisir de vous écrire cela 🙂 Prenez soin de vous et de votre être ! Vous êtes tous beaux et belles ❤️

1. La microdermabrasion  

  • Qu’est-ce que c’est ? C’est une machine dotée d’un embout ( deux embouts possibles ) un qui aspire et rejette des particules très fines afin de polir la peau, ou alors un qui est légèrement abrasif comme un pierre ponce avec dans les deux types d’embouts la projection d’actifs liquides qui pénètre en même temps. Les deux ont pour but de poncer en douceur la peau afin de nettoyer en surface les peaux mortes et les points noirs et ainsi resserrer les pores et affiner le grain de peau et l’aspect des cicatrices. Le soin était assez complet avec massage à la fin avec des actifs de vitamines.
  • Où cela peut-il se faire ? C’est un soin qui peut se faire en institut de beauté car il n’est pas invasif. Moi je l’avais fait au Champs-Élysées à l’institut Guinot.
  • Prix. Il me semble autour de 65€ la séance et le forfait était assez intéressant mais m’était revenu à assez cher quand même..
  • Éviction sociale : aucune ! Il faut juste éviter de se maquiller juste après, car le visage est nettoyé en profondeur et donc il faut éviter de l’encrasser directement avec du fond de teint après la séance. Il faut attendre le lendemain après une bonne nuit de repos afin de laisser les actifs pénétrer en profondeur !!

L’avis de Mathilde

À l’époque ma peau était de mieux en mieux car j’avais arrêté de la triturer, j’avais vu un dermatologue pour limiter l’acné qui m’avait prescrit une crème anti boutons très efficace mais asséchante. Avec les séances de micro-dermabrasion, j’avais obtenu de bons résultat aux niveau des pores qui s’étaient resserrés. J’ai trouvé que c’était un bon soin d’entretien de la peau ! J’ai l’impression qu’aujourd’hui c’est peut-être un soin un peu moins commun ou du moins il s’est modernisé ou a été remplacé par d’autres techniques.

 

2. Le peeling à l’acide glycolique

  • Qu’est-ce que c’est ? Un peeling avec plusieurs degrés de puissance selon le cas à traiter, mais en générale c’est assez doux. C’est un peeling aux acides de fruits. Quand on me l’avait fait c’était dans le même institut, leur machine de « Microdermabrasion » ne marchait plus ce jour-là, et on m’a proposé un peeling en échange !
  • Est-ce que ça fait mal ? Cela chauffe un peu le visage sur le coup, mais pas de douleurs importante.
  • Où cela peut-il se faire ? Dans les institut ou les centres esthétiques plus communément aujourd’hui et plus contrôlé.
  • Prix : le prix varie énormément d’un endroit à l’autre pour les peelings…autour de 180€ pour le visage entier je dirais, mais cela dépend de si c’est en institut ou en centre esthétique.
  • Éviction sociale : il faut une semaine environ pour l’éviction sociale afin de laisser sa peau respirer et laisser la peau faire son travail de régénération. Plus les jours passent, plus le visage pèle…
  • Mon expérience : pour le coup c’est très personnel sur ce peeling. J’ai fait une grosse allergie suite au peeling. J’ai bien évidemment pelé, ( ça c’est normal ), mais j’ai surtout eu des plaques rouges et en reliefs qui m’ont démangées pendant plusieurs jours, c’était horrible, car le fait de frôler mon visage, un cheveu qui le touchait, le vent sur mon visage L’EAU CHAUDE me grattait à un point que je n’avais jamais connu ! Je pouvais me gratter comme une folle mais bien sûre je devais me contrôler pour ne pas empirer mon cas…Donc ce peeling a été un gros flop pour moi, car j’ai gardé une sensibilité aujourd’hui à certains produits qui ne me faisaient rien et qui après cette expérience me refont une petite allergie. Il faut savoir aussi que j’avais aussi de mon côté sensibilisé ma peau à cette période avec toutes sortes de produits testés chez moi, ( peeling, crèmes, cannelles HYPER ALLERGÈNE ), ma peau devait aussi être un peu fragile et le peeling est tombé au mauvais moment peut-être ou alors j’ai fait une allergie à l’acide glycolique à ce moment-là…Bref je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé !!

L’avis de Mathilde

Mais globalement j’aime bien les peelings. C’est un très bon soin car il régénère l’épiderme et la couche superficielle de la peau, ce qui atténue les cicatrices, efface les tâches pigmentaires et reboost à merveille la peau et le collagène ! Par contre je n’en abuse pas car cela reste un acide et à la longue on peut ressembler à une poupée de cire. Mais il est possible de le faire en cure sur 2/3 fois pas trop espacé pour traiter son cas ( ex : cicatrices, tâches…) ou dans l’année en traitement de boost collagène.

3. Le laser ICON 1540

  • Qu’est-ce que c’est ? Un laser fractionné non ablatif. (pas de croûtes) pour le relissage cutané, le traitement des cicatrices chirurgicales, d’acné, les vergetures, le mélasma. Il agit en profondeur dans le derme sans risque de brûlures cutanées (croûtes), à l’endroit où l’efficacité est maximum sur la production des fibres élastiques. L’action thermique du laser provoque une réaction inflammatoire qui favorise la production d’élastine et de collagène par l’organisme. On obtient une amélioration de la texture, de la couleur et de la tension cutanée. Le laser se focalise sur le derme superficiel et moyen, tout en préservant l’épiderme par un système de refroidissement. Ceci permet d’éviter une grande éviction sociale (rougeur durable ou desquamation). Une crème anesthésiante peut être posée 1h00 avant la séance. La séance dure environ 30/45 minutes avec en général trois passages sur l’ensemble du visage.
  • Est-ce que ça fait mal ? La première fois on me la fait sans crème anesthésiante et la deuxième fois avec une crème anesthésiante posée 1H00 avant l’intervention ! Très sincèrement ce n’est pas hyper douloureux ! Ça picote et chauffe un peu mais c’est supportable !! Cela fait la sensation d’une petite décharge électrique ou comme si on vous claquait un petit élastique tendu qu’on lâchait d’un coup sur le visage. C’est rapide et ça surprend c’est tout !
  • Où cela peut-il se faire ? Il faut le faire dans de bons Centres Esthétiques !! Il faut bien se renseigner avant et regarder les commentaires des gens sur internet. Moi je l’ai fait deux fois et à des endroits différents et avec deux ans de différence.
  • Prix : je dirais entre 300€ et 400€ voir plus pour le visage en entier.
  • Éviction sociale : environ 1 semaine car la peau chauffe après la séance, on est un peu gonflé et on présente le quadrillage du laser sur la peau pendant un certain temps. La première fois c’est resté beaucoup plus longtemps que la deuxième fois. Ensuite la peau pèle légèrement. Il faut bien appliquer une crème en couche épaisse plusieurs fois par jour, car la peau est sèche et à besoin de cicatriser parfaitement. Cicalfate de Avene a été la meilleure pour moi. Une semaine c’est l’idéal car il vaut toujours mieux éviter de se maquiller après le laser afin de bénéficier au maximum des bienfaits de la séance. De plus il est difficile de camoufler la desquamation de la peau. Il est à noter qu’il faut durant 1 mois porter une protection solaire 50 après l’intervention, et bien évidemment aucune exposition au soleil ! Et bien appliquer pendant une semaine la crème cicatrisante plusieurs fois par jour. Il faut faire ce genre d’intervention entre Octobre et Avril !!

L’avis de Mathilde

Personnellement, j’ai adoré l’ICON 1540 !! C’est un laser qui est relativement doux mais efficace !! Ce n’est pas le laser «  Fraxel » qui lui est ablatif, assez fort pour vraiment de grosse cicatrices d’acné et très profondes, et qui demande une grosse éviction sociale et est assez violent ! L’ICON, lui est mon chouchou car il agit sur le long terme, il demande qu’une semaine d’éviction, il est à peine douloureux et plutôt efficace !! Je fais souvent plusieurs séances en combinées avec d’autres techniques pour voir de réels résultats !! En une séance on voit déjà un peu, mais comme tout traitement pour un meilleur résultat cela demande plusieurs séances. Ce que j’aurais dû faire de façon plus rapprochée ! En tous cas un de mes petits chouchous !! En une séance j’a déjà été étonnée des effets !

4. Les lumières LED : rouge / bleu / jaune  

  • Qu’est-ce que c’est ? La Lumière LED offre des résultats significatifs grâce à son action en profondeur sur les cellules de la peau. Effet anti-âge, cicatrisation, repousse de cheveux ou encore acné, cette technique efficace et surtout, sans effets secondaires, fera le bonheur de toutes les femmes.  En fait, ses effets varient selon la couleur qui éclaire la peau. En général c’est une grosse machine posée au-dessus du visage ou alors certains utilisent des masques mais personnellement j’aime moins. En générale une séance dure entre 20 à 35 minutes. C’est une technique qui est à utiliser en complément d’un autre soin esthétique ( ex : Microneedling, Lasers…). Lors de la séance en générale, les trois lumières seront utilisées ou alors on cible la séance avec une lumière particulière selon le besoin immédiat.

L’action des différentes lumières :

  1. La lumière rouge : Elle sert à la cicatrisation et a une action anti inflammatoire.
  2. La lumière jaune : Elle sert à lutter contre le vieillissement et le relâchement cutané.
  3. La lumière bleu : Elle est préconisée comme action antiseptique, en particulier pour lutter contre l’acné.
  • Est-ce que ça fait mal ? Absolument pas !! Au contraire ça détend car cela chauffe légèrement comme si on était sur une plage avec un peu de soleil, mais c’est hyper léger et surtout très agréable. Il y a juste à profiter et se détendre !! On porte toujours des lunettes anti UV car les LED peuvent endommager les yeux. En gros cela ressemble à une cabine UV mais au niveau du visage !!
  • Où cela peut-il se faire ? dans les centres esthétiques
  • Prix : environ 50€ la séance. Moi j’avais pris un forfait avec une dizaine de séances ; d’ailleurs pas terminées ! Lorsque j’ai fait L’ICON pour la deuxième fois, les séances LED post-laser étaient offertes afin d’optimiser la cicatrisation et limiter l’inflammation.
  • Éviction sociale : aucune. Là aussi éviter de vous maquiller tout de suite après, même si cela est totalement possible !! On ressort juste un peu rouge après la séance et ça repart dans l’heure qui suit ! Mais cela apaise énormément la peau !! Pas de contrindications particulières !

L’avis de Mathilde 

J’aime bien la lumière LED en complément avec d’autres soins tels que le Laser, Microneedling. Cela peut calmer l’inflammation de l’acné, aider à stimuler le collagène et donc améliorer un peu les cicatrices et l’élasticité de la peau, à réduire les rougeurs et la cicatrisation de l’intervention. L’action est à plusieurs échelles. Après je trouve que seule, elle ne fait pas de miracles !! Plutôt en complément d’une intervention plus lourde.

5. Microneedling à radiofréquences

  • Qu’est-ce que c’est ? Le MicroNeedling à radiofréquences, c’est un stylo de taille plutôt grande et rectangulaire doté d’un embout rectangulaire et d’aiguilles, là aussi plus ou moins grandes en fonction de la pénétration souhaitée, de la zone à traiter et de la pathologie ou profondeurs des cicatrices à traiter.

ATTENTION : le MicroNeedling à radiofréquence n’est pas pareil que le Microneedling simple !! Il faudra d’ailleurs appliquer en général 1H00 avant une crème anesthésiante assez forte ! Les aiguilles rentrent et sorte tout en pénétrant la peau avec plusieurs vitesses possibles. Dans cette technique la Radiofréquence est associée au MicroNeedling pour davantage de résultats. « Cette technique mini invasive présente l’avantage d’associer les 2 techniques pour des résultats plus efficaces. Les aiguilles de la pièce à main sont introduites dans la peau à la profondeur choisie c’est-à-dire jusqu’à 4mm. La chaleur pénètre plus profondément. Le courant de la radiofréquence est délivrée en profondeur et de façon ciblée pour plus d’efficacité, sans abimer les tissus avoisinants. La température mesurée en surface doit être à une température tissulaire efficace de 55° à 62°C. » On effectuera en général 3 passages sur l’ensemble du visage ! Il faudra environ plusieurs séances pour avoir le résultat optimal ! Cette intervention doit être effectuée entre Octobre et Avril Maximum !! En hiver loin du soleil est la meilleure option ! Il faut être loin de sa dernière exposition au soleil et loin de la suivante !

  • L’action : le MicroNeedling à Radiofréquence est très efficace contre les cicatrices d’acné, de varicelle, les rides, le relâchement de la peau, le teint terne, l’acné, les pores dilatés, les tâches brunes. Cette technique peut aussi être utilisée sur le cou et le reste de du corps pour traiter la cellulite, les vergetures etc…
  • Est-ce que ça fait mal ? : oui !! Je parle toujours de ma propre expérience, et là encore, chaque personne réagis différemment ! Personnellement j’ai eu assez mal…Je ne pourrais pas dire si c’est parce que ma peau est devenue sensible avec les différentes technique essayées toutes ces dernières années, et que ma peau supporte de moins en moins qu’on l’agresse. Mais en générale je suis vraiment pas douillette mais là ! Il y a des zones du visage où forcément la peau est plus fine, et donc plus sensible. Il faut faire 3 passages, comme je disais donc c’est assez douloureux. J’avais quand même la larme pour être honnête.. Après ne dit-on pas qu’il faut souffrir pour être belle ? Il est vrai que certainement la crème anesthésiante a aidé, mais je sentais quand même bien chaque passage ! J’avais comme l’impression que l’action de la crème anesthésiante partait très vite. Bon après voilà, certaines le vivent différemment et ce n’est pas aussi douloureux ! Vraiment !
  • Où cela peut-il se faire : absolument à faire dans les Centres Esthétiques !! Pas n’importe où car cela reste une intervention délicate !! Il faut bien choisir son centre avant de se lancer !! C’est une nouvelle technique et tous n’ont pas cette nouvelle machine.
  • Le prix : pour l’ensemble du visage c’est environ 350€/400€ ! Certains Centres seront un peu moins chers, mais les prix varient de 250€ à 450€ à peu près, avec variations..
  • Éviction sociale : pour moi elle a été assez longue…plus longue que prévu en fait ! Minimum 15 jours, car j’ai eu des complications… Après la séance on ressort toute rouge et un peu gonflée avec des points rouges du passages des aiguilles, mais ça va encore. Ça chauffe un peu mais c’est supportable ! Après la séance pas de douleurs vraiment particulières ! En revanche le lendemain on est super gonflée !! Mais vraiment très gonflée genre Sumo et assez méconnaissable avec quelques œdèmes quand même. Les gonflements et œdèmes restent plusieurs jours. Clairement on peut pas sortir ! Après des petits boutons blancs commencent à sortir d’un peu partout, aux endroits où est passée le MicroNeedling ! Et c’est là que ça s’est compliqué pour moi et que le processus de cicatrisation et surtout du traitement ne s’est pas passé comme prévu. Je vous raconte ça !

ATTENTION : Il est évident qu’il ne faut pas se maquiller après l’intervention, même plusieurs jours après. Le plus longtemps vous restez sans maquillage, le mieux c’est ! Car avec le MicroNeedling ont créé de micros perforations et donc il vaut mieux appliquer une crème cicatrisante plusieurs fois par jours et ne pas obstruer la peau de maquillage ! Il faut pendant 1 mois appliquer à chaque sortie à l’extérieur, quelque soit la météo, une crème solaire SPF 50 ! C’est très important que la peau ne soit pas exposée au soleil après cette intervention ! Il faut également faire ce genre d’intervention sur une peau saine et sans boutons !

  • Mon expérience : donc comme je le disais tout s’était plutôt bien passé jusqu’à l’apparition des petits boutons blancs ! Au secours ! On m’avait dit de « NE SURTOUT PAS TOUCHER » à ces petits boutons blancs et que ce serait absolument normal ».
  1. Et là ça a été la catastrophe.. En toute bonne dermatillomane que je suis, et bien ça a « dérapé » quand j’ai vu tous ces petits boutons blancs…Vous connaissez cette envie irrépressible de triturer à la vue d’un bouton blanc ? Et bien là, j’en avais partout et bien évidemment j’y ai touché, chaque petit, un par un ! Trop contente de moi dans un premier temps en me disant que j’allais aider ma peau à guérir plus vite, et surtout de les avoir tous eu !! En fait ils étaient innocents jusqu’à ce que j’y touche…Jamais, jamais n’aurais dû ! Ces petits boutons après les avoir touché le soir avant de me coucher, sont revenus le lendemains matin en nombre doublé voir triplés, infectés, boursouflés ! J’avais infecté tout mon visage avec le pus que j’avais répandu…!! Cette journée et les suivantes ont été très compliquées, car cela est allé en s’empirant… Évidement j’ai touché le matin même tous les boutons infectés. J’en étais arrivée à un tel niveau d’infection, que plusieurs fois par heures je devais vider les boutons car ils redevenaient immédiatement blancs dans la demie heure qui suivait le triturage…J’ai nettoyé mon visage après chaque triturage avec du gel douche ( donc pas du tout adapté ), car j’avais l’impression que ça allait assécher mon visage et donc aider à la cicatrisation. Catastrophe sur catastrophe j’étais méconnaissable ! J’avais atteint un niveau d’acné comme jamais j’avais eu, des furoncle partout sur absolument tout le visage, hyper douloureux, énormes, rouge, boursouflés comme quelqu’un avec une acné très très sévère et sous Roaccutane ce qui n’est pas du tout mon cas à la base…
  2. Bref je vous laisse imaginer cette semaine comme elle a été dure. Je ne pouvais tout simplement pas du tout sortir…maquiller était impossible tellement c’était dramatique ! Pensant que j’aurais une semaine d’éviction, j’ai dû annuler mes sorties les unes après les autres pendant au moins 3 semaines. La situation a commencé à s’améliorer en fin de la deuxième semaine, donc au bout de 15 jours. Cela a été très dur par ma faute. Je devais faire des visites de contrôles et de la lumière LED au Cabinet Esthétique dans la semaine à la suite de l’intervention, mais étant défigurée j’ai tout annulée de peur que l’on me voit comme ça. Grosse erreur !!  Lorsque les croûtes des boutons ont commencées à se former il était déjà presque trop tard pour qu’au Cabinet Esthétique elles puissent rattraper le coup, et aider à la cicatrisation comme prévu !
  3. Quand je suis retournée au Cabinet Esthétique 15 jours plus tard, elles étaient choquées de mon récit avec les effets secondaires que j’avais eu, et de voir le résultat et mon visage avec cicatrices rouges et des croutes énormes qui commençaient à tomber…je devais surtout pas arracher et mettre les croûtes et mettre de la crème constamment ! Au Cabinet Esthétique, elles m’ont dit que ça allait s’arranger, et que jamais elles n’avaient eu ce genre de problèmes ou effets secondaires de ce type sur d’autres patients, mais qu’à l’avenir elles seraient vigilantes à bien surveiller si les patients pouvaient développer de l’acné inflammatoires. On a donc décidé ensemble, de faire 3 fois par semaines de la lumière LED (souvent 1 ou deux séances sont offertes avec cette intervention), qui seraient offertes pour moi pendant plusieurs mois jusqu’à régénération totale de ma peau et calmer l’inflammation et aider à la cicatrisation ! Les croutes en tombant m’avaient créés de nouvelles cicatrices creusée que je n’avais pas avant…
  4. Heureusement cela a parfaitement cicatrisé à l’aide de la lumière LED à répétition. La Docteur m’a aussi proposé un médicaments anti inflammatoire contre l’acné si je souhaitais un jour refaire ce genre d’intervention à l’avenir, mais je ne souhaite pas trop ingérer de produits forts de ce type..

L’avis de Mathilde

Plusieurs semaines plus tard, j’ai pu voir tout de même les bienfaits de l’intervention. Ma peau était lissée au niveau des rides d’expressions ( par exemple sur mon front ou la ride du lion très prononcée chez moi quand je fronce les sourcils). Je dois dire qu’à ce niveau-là, c’était assez impressionnant de voir à quel point ça avait atténué mes rides !! Les anciennes cicatrices ont un peu été atténuées aussi mais ce n’était aussi que les rides ! J’ai eu aussi une peau plus rebondie à la suite car stimulation du collagène ! Je tiens à préciser que le Centre où je suis allée est vraiment bien et que ce n’est pas de leurs fautes concernant les effets secondaires que j’ai eu !! J’ai fait plusieurs soins chez eux, dont le Laser ICON, et tout s’est absolument bien passé à chaque fois ! Là encore, chacun réagit différemment et certaines interventions seront plus ou moins adaptées à votre peau.

Je songe à éventuellement recommencer cette intervention pour me redonner une deuxième chance, mais j’avoue avoir un peu peur…même si je connais les erreurs à ne pas commettre aujourd’hui, c’est-à-dire ne pas toucher aux boutons blancs à la suite de l’intervention ! Si votre Dermatillomanie est encore trop présente je déconseille vraiment car vous ferez certainement la même erreur que moi ! Mais sinon c’est un soin vraiment super et qui donne sincèrement les meilleurs résultats quand tout se passe bien !!! Donc je pense que c’est à essayer et je le conseille quand l’acné n’est pas trop présente et que la Derma s’est calmée !

6. Le dermaroller

  • Qu’est-ce que c’est ? C’est un petit rouleau doté de petites aiguilles que l’on va rouler de façon assez méthodique sur le visage. Il y a différentes tailles d’aiguilles possibles, à tester progressivement et en fonction des zones à traiter, on peut adapter son Dermaroller. Il existe différentes tailles de rouleaux en fonctions des zones à traiter (ex : pour les petits endroits, les coins comme le nez il sera tout fin ). Vous pouvez aussi avoir des Dermaroller dotés d’un nombre plus ou moins élevé d’aiguilles.
  • L’action : celui-ci va créer des micros perforations qui vont stimuler le collagène, la cicatrisation, l’apparence des vergetures, travailler sur la cellulite, peut réduire l’acné, mais surtout les cicatrices et les tâches d’acné et tâches pigmentaires. C’est idéale comme petit outil !
  • Est-ce que ça fait mal ? Un petit peu, mais c’est absolument supportable ! C’est un peu désagréable, car ça picote à chaque passage. Pas besoin de crème anesthésiante. Cela peut faire saigner le visage lors de plusieurs passages de rouleau mais sans craintes, bien au contraire !
  • Où cela peut-il se faire ? Chez soi ou en institut mais honnêtement je vous conseille de vous les acheter sur Amazon et de bien vous renseigner sur les meilleures marques de Dermarollers en vérifiant bien leurs provenances et leurs certifications, ça coûte pas grand-chose, quelques euros seulement, vous pouvez prendre plusieurs tailles, et différents modèles. Ce serait dommage de payer une séance super chère en institut, alors que c’est un outil hyper économique à faire chez soi, quand on veut et même conseillée de le faire régulièrement ! Je dirais que c’est un indispensable !
  • Le Prix ? Le prix varie car c’est un peu «  à la mode « , mais en générale c’est une dizaine d’euros voir plus, voir beaucoup moins ça dépend vraiment, il y a de tout mais ce n’est pas très cher !!
  • Éviction sociale : Il n’y en a quasi aucune, si ce n’est que l’on est un peu rouge après et qu’on peut avoir des petites traces du passages des aiguilles et des petits saignements. Tout pareil que les autres interventions, vraiment éviter à tout prix de se maquiller après. Au moins dans la même journée ! Il est largement préférable de le faire le soir avant de dormir puis, d’appliquer un sérum juste après, afin de faire pénétrer les actifs directement dans la peau grâce aux petites perforations. C’est idéal, car cela pourra agir directement en profondeur tout au long de la nuit.

L’avis de Mathilde

J’aime beaucoup en avoir un chez moi et l’utiliser environ deux/trois fois par semaine (ou même une fois par semaine) ! Après le dermaroller je suis très très rouge, le lendemain juste rosée et après c’est parfait. Cela restimule le collagène, l’élasticité de la peau, réduit vraiment les cicatrices, les rides c’est surtout hyper économique, et j’aime le fait que ça permet de prendre soin de ma peau par moi-même et à moindre coût avec de vrais résultats visibles !! De plus, cela peut s’utiliser à long terme. J’applique ce que j’ai derrière et surtout des sérums, et je vois les bienfaits si je fais ça régulièrement !

7. Hydraskin / Hydrafacial

  • Qu’est-ce que c’est : C’est un nettoyage en profondeur de la peau en plusieurs étapes. Il peut se faire de différentes façon selon les Centres Esthétiques. J’ai testé 2 versions.

PREMIÈRE VERSION :

  1. Étape 1 : On va aspirer les comédons/impuretés à l’aide d’un petit embout qui aspire.
  2. Étape 2 : Ensuite on pourra passer plusieurs fois sur tout le visage un appareil avec un petit embout légèrement abrasif, pour faire effet peau neuve, et qui va en même temps projeter un jet de cocktail de vitamines sur la peau et qui va donc pénétrer.
  3. Étape 3 : ( Pas forcément le sérum dans cette première version ). On pourra ensuite appliquer éventuellement un sérum mais surtout une crème solaire et cicatrisante.
  4. Étape 4 : Lumière LED avec les 3 couleurs pendant environ 20 minutes.

DEUXIÈME VERSION :

  1. Étape 1 : On va aspirer les comédons/impuretés à l’aide d’un petit embout qui aspire.
  2. Étape 2 : Ensuite on va passer un appareil dit « scrubber » une sorte d’embout avec une petite plaque qui pas pousser hors de la peau les points noirs, et émettre un jet assez puissant sur le visage à son passage, donc extraction et nettoyage en même temps.
  3. Étape 3 : Une fois le nettoyage effectué, on pourra passer sur des cotons imbibés, un peeling doux dit « Peeling Nano », car meilleurs action et pénétration et évaporation très rapide, l’action de l’acide de fruits ne va pas brûler longtemps. On passera plusieurs fois sur l’ensemble du visage et du coup jusqu’à évaporation complète du produit.
  4. Étape 4 : ( Optionnel et prix plus élevé ) :Hyper bien, ce que j’ai fait et conseille en complément de l’HyhraSkin complet avec Peeling. MicroNeedling avec embout stylo et aiguilles moyennes. MicroNeedling simple cette fois-ci sans radiofréquences donc très léger ! On fera plusieurs passages sur l’ensemble du visage pour une action optimale.
  5. Étape 5 : ( Optionnel  et prix plus élevé ) : On pourra utiliser un appareil de radiofréquence qui va faire chauffer l’épiderme, et envoyer des ondes en profondeur pour obtenir encore un meilleur résultat de cicatrisation et d’élasticité. La radiofréquence a elle, des très bons résultats, surtout en combiné avec d’autres soins c’est parfait.
  6. Étape 6 : ( Optionnel et prix plus élevé ) : Oxygénation de la peau avec une propulsion assez forte d’un air très frais, et très oxygénant comme l’air de la montagne. Il va permettre de booster le collagène afin de nourrir et d’hydrater la peau.
  7. Étape 7 : On appliquera ensuite un sérum aux vitamines afin de le faire pénétrer en profondeur dans l’épiderme, et obtenir un résultat optimal du soin effectué.
  8. Étape 8 : On fera quelques minutes de lumières LED afin d’aider la cicatrisation et booster le collagène.
  • L’action : Cela permet un nettoyage vraiment en profondeur de la peau. Si cela est combiné avec une intervention type laser ou peeling ou MicroNeedling environ deux semaines plus tard, c’est parfait car la peau aura subi un très bon nettoyage au préalable. C’est un soin parfait pour les peau ternes, sèche et qui manque d’hydratation, les pores dilatés, les impuretés et points noirs bien incrustés, stimuler de façon efficace le collagène. C’est un soin idéale pour redonner un coup de boost à sa peau que l’on peut faire régulièrement. « HydraSkin » par son action hydratante et tenseurs, atténue les signes de vieillissements et tonifie la peau, diminue les tâches brune, minimise la congestion des pores, améliore les cicatrices et unifie le teint. Ce système unique et stimulant, permet de nettoyer la peau en profondeur, d’éliminer les impuretés des pores obstrués et d’hydrater la peau avec des ingrédients nutritifs à base d’antioxydants, de peptides et d’acide hyaluronique. HydraSkin rassemble plusieurs techniques médico-esthétiques en 1 seul soin pour un résultat plus efficace et plus rapide. Les résultats sont immédiats et durables. »
  • Est-ce que ça fait mal ? C’est très supportable honnêtement. La partie avec le MicroNeedling est très supportable car ce sont de petites aiguilles et le passage est rapide, donc ça picote mais c’est absolument supportable ! Cela n’a rien à voir avec le « MicroNeedling à Radiofréquences » que j’avais fait ! Ce sont deux techniques de MicroNeedling totalement différentes, et qui n’auront pas la même intensité ! Le passage du Peeling chauffe un peu le visage, et peut picoter mais l’effet chaleur/brulure part très vite car le produit s’évapore rapidement, et c’est également très supportable.
  • Où cela peut-il se faire : Dans un Centre Esthétique, car c’est un soin très complet qui mérite une certaine maîtrise et connaissance.
  • Le prix : Le prix varie je dirais de 150€ à 450€ en fonction de la complexité du soin. Par exemple si vous ajoutez le MicroNeedling, l’oxygénation et la radiofréquence.
  • Éviction sociale :
  1. PREMIÈRE VERSION DE L’HYDRAFACIAL : Dans cette première version de l’HydraFacial avec l’embout abrasif et sans le MicroNeedling et le Peeling, il n’y aura pas d’éviction sociale importante si ce n’est une journée pour bien laisser sa peau respirer, et profiter des bienfaits du soins. On sera un peu rouge après et quelques petits boutons blancs peuvent apparaître mais c’est très léger.
  2. DEUXIÈME VERSION HYDRASKIN : Dans la deuxième version de l’HydraSkin avec les différentes étapes comme le nettoyage + le Microneedling + Peeling, l’éviction sociale est d’une semaine. Lorsque l’on ressort on est bien rouge et un peu gonflée. Le lendemain on est encore rouge et gonflée. Les jours suivants, la peau commence à peler et ça, pendant plusieurs jours, ce qui est le processus absolument normal. Il faudra à la suite du soin appliquer une crème cicatrisante plusieurs fois par jours pendant une semaine environ. Il faut aussi éviter le soleil avant, et après le soin durant le mois qui suit et appliquer une crème solaire SPF 50.

L’avis de Mathilde

  • PREMIÈRE VERSION HYDRAFACIAL : J’ai trouvé que cette première version de l’hydrafacial était un bon nettoyage de peau en complément avec un autre soin plus lourd tels que le laser ICON 1540 et le MicroNeedling.
  • DEUXIÈME VERSION HYDRASKIN : J’ai tout simplement adoré cette deuxième version de l’HydraSkin !!! J’ai effectué l’HydraSkin en 5 étapes ( Aspiration de comédons/impuretés, le Scrubber, le Peeling Doux ( Peeling Nano ), le MicroNeedling, le jet cocktail de vitamines et Led offert pour 280€. Les résultats ont été visibles assez rapidement, avec une peau hydratée, rebondie, cicatrices atténuées, pores moins visibles, teint lumineux, tâches pigmentaires dues à l’acné parties !!

C’est un soin efficace qui assemble les meilleures techniques !! La cicatrisation et s’est parfaitement faite sans aucun effets secondaire ! C’est vraiment un de mes soins préférés !! À renouveler plusieurs fois (environ «  3 à 5 fois en fonctions de ce que vous avez à traiter) toutes les deux/trois semaines pour un résultats encore plus efficace.

RÉSUMÉ 

Les soins préférés de Mathilde

Vous l’aurez compris, j’ai testé pas mal de soins jusqu’ici, et j’ai encore envie d’en tester et d’en refaire certains ! Pour moi, mes préférés sont sans aucuns doute :

  • l’ICON 1540
  • la deuxième version de L’HYDRASKIN
  • le Dermaroller est un outil que j’aime avoir chez moi

Quant aux MicroNeedeling à Radiofréquences je sais que les résultats sont incontestables, mais tout dépend de votre peau, plus ou moins réactive, et surtout si vous avez une acné encore présente et inflammatoire ! Il faut savoir que si vous avez une peau à tendance acnéique il est très probable que vous ayiez énormément de boutons sur tout le visage suite à l’intervention. La seule chose à faire est de ne surtout pas y toucher…  (à voir si c’est possible pour vous !).Pour cela, je ne me prononce pas tout à fait, car je voudrais tester ce soin une seconde fois. Mais déjà sur certaines zones, j’y ai vu de grands changements !

Les centres esthétiques : Prenez bien le temps de choisir correctement votre Centre Esthétique ! Il en existe énormément, plus ou moins bien ! Regardez bien les commentaires et les avis Google sur la page du Centre Esthétique ! C’est hyper important car vous pouvez vraiment avoir l’avis des gens et connaître un peu l’ambiance du Cabinet et savoir si les praticiens sont sympa et sérieux ! Parfois ce n’est pas le cas, et c’est vraiment « l’usine ». Vous ne serez pas forcément toujours bien traités… C’est un peu comme chercher un bon coiffeur 🙂

  • Parfois je me faisais avoir dans un premier temps par la publicités de certains, et en regardant les commentaires j’ai vite changé d’avis. Donc bien chercher avant de se lancer !!
  • Parfois vous aurez une première visite pour un devis, afin de voir l’état de votre peau et d’adapter le soin en fonction de votre cas. Cela coûte environ une cinquantaine d’euros !
  • Parfois il n’y aura pas de visite avant le soin, là aussi ça dépend !

9. Micrnoneedling & BB Glow

Voici un témoignage d’une autre abonnée Peaussible :

J’ai essayé le microneedling et bbglow en institut pour renouveler les cellules de ma peau de visage et effacer les petites cicatrices pigmentaires que j’ai (liées à la trituration que j’afflige à ma peau depuis plus de 7ans…) et c’est vraiment incroyable !

Mais comme les séances coûtent relativement chères, j’ai investi dans mon propre matériel et j’effectue mes séances moi-même de temps en temps. Je trouve que c’est une super alternative pour remédier à des tâches pigmentaires avec peu d’effets secondaires ! Je recommande donc à celles qui en ont marre de leur grain de peau et veulent retrouver espoir 😁

J’ai des taches essentiellement sur les joues, j’ai la peau assez épaisse à ce niveau-là et j’ai la chance de cicatriser assez vite mais je ne suis pas guérie de ma dermatillomanie et c’est vrai que je dois faire attention à ne pas toucher ma peau derrière une séance car sinon ça ne sert à rien..  Cette technique doit être déconseillée pour les peaux sensibles car c’est quand même super agressif !

C’est un peu différent d’un dermaroller, cela se présente sous la forme d’un stylos électrique, avec un embout stérile (que tu changes à chaque fois) avec des aiguilles (nano, 12, 24, ou 36) et on règle la taille de profondeur (de 0 à 2 mm) et la vitesse de va-et-vient :

Ensuite pour ce qui est du BB Glow, il faut appliquer un sérum teinté (attention ce n’est pas du fond de teint) que l’on fait pénétrer grâce au dermapen (le stylo électrique).

Cette technique ne soigne pasmais à un effet bonne mine, qui cache les vilaines cicatrices. C’est pourquoi j’aime faire :

  • une séance de microneedling (en appliquant un sérum d’acide glycolique ou du rétinol pas exemple) pour traiter la peau
  • et ensuite faire une séance de bb glow

La peau est très rouge à la suite du soin. Je le fais 1 à 2 fois / mois (mais 1 fois doit suffire). Cela doit varier en fonction des personnes mais certaines peaux très sensibles (ou avec beaucoup de boutons) vont même saigner.Je le déconseille vraiment pour celles qui ont de l’acné active. Il faut vraiment que la peau soit saine avec juste des cicatrices à gommer.

Il faut bien désinfecter, et appliquer une crème cicatrisante pendant au moins une semaine toutes les deux heures. Et il faut surtout faire attention si on est intéressé par cette technique de ne pas aller chez n’importe quelle esthéticienne car beaucoup sont des charlatans et ne respectent pas la procédure ! Cela reviendra alors cher sans vraiment de résultat…

 

Questions / réponses

« Je suis hyper complexée par une ride du lion que j’ai l’impression d’avoir depuis très jeune (de famille…) alors que le reste de ma peau n’a aucune ride marquée. C’est mon obsession. Je fais des massages faciaux etc, mais je ne vois guère d’amélioration…. Je revois des photos de 18-20 ans, elle y est déjà, plus faible mais déjà là… Bon après si c’est génétique pour moi je ne me fais pas trop d’illusions….Je voulais savoir si les effets du microneedling à radiofréquences sont durable dans le temps, ou si c’est « pour un temps » et ensuite il faut le refaire? « 

— > Alors pour les rides justement j’avais eu de supers résultats ! Et c’est comme toi, c’est de famille, mes parents ont aussi toutes ces rides d’expression donc je ne pouvais que les avoir. Ça disparaîtra jamais vraiment, mais ça peut s’atténuer. Le microneedling à radiofréquences m’avait vraiment bluffé à ce niveau là ! J’ai vraiment trouvé que ça avait atténué, lissé ma ride du lion et celles du front, et de manière durable. Plus tu fera de séances plus tu auras un bon résultats sur tes rides. Après dans les centres ils vont en effets te conseiller systématiquement sur les injections à l’acide hyaluronique ou botox, beaux résultats effectivement, mais à renouveler. Après voilà c’est pour moi une autre étape de la médecine esthétique ! Que je ne sais pas si je franchirai… Cristina Cordula avait avoué se faire des petites injections légères pour ses petites rides.

« Est ce que certaines d’entre vous ont tenté ces techniques ailleurs que sur le visage ? Je sais qu’on est plusieurs à subir la dermatillomanie sur les jambes et/ou les bras »

—> Pour les techniques et les autres parties du corps je pense qu’il vaut mieux demander aux Centres esthétiques quelle technique sur quelle partie du corps. Là dessus je ne peux pas me prononcer tellement sur les techniques que j’ai essayé…les bras, le décolleté sont des zones assez charnues donc plus facile à traiter mais les jambes c’est peut-être plis délicat. Le dermaroller à la maison en tous cas peut s’utiliser un peu partout. Même sur des calvities et pertes de cheveux c’est aussi extrêmement efficace sur la repousse des cheveux.

 

« Est-ce que tu pourrais juste préciser combien de séances sont nécessaires environ pour chaque technique STP ? Merci ! »

—> Cela dépend de ton cas. De la profondeur des cicatrices. C’est en général les spécialistes qui te disent de combien de séances tu as besoin. Après moi j’ai jamais vraiment suivi leur protocole. Je faisais selon mes besoins, mon ressentie, mes résultats. Une séance ne suffit pas, vous aurez des résultats mais plusieurs séances sont conseillé pour vraiment en bénéficier. Et c’est en général conseillé de pas trop les espacé pour vraiment le faire en mode cure ! Je trouve que 3 séances c’est pas mal. Mais là faut vraiment voir avoir les centres sur un premier rendez-vous.

« Parmi toutes les techniques que tu as testées, laquelle ou lesquelles conseillerais tu pour les petites tâches blanches qui apparaissent parfois après les cicatrices ? »

–> Pour les tâches blanches, moi j’en ai énormément sur les bras. Tous les hiver je m’en refais de nouvelles. Je prends des pincettes sur ce que je vais dire car je sais que c’est un sujet très partagé et contesté. Le soleil ! Personnellement j’ai récupéré toutes mes cicatrices blanches de dépigmentation avec le soleil. Ça a stimulé de nouveau la mélanine et donc repigmenté toutes mes tâches. Le seul soucis est que je recommence à chaque fois…Ça peut au départ provoquer un hyper pigmentation pour certaine mais ça finit toujours par disparaître. Voilà pour mon avis et mon cas. J’ai sauvé mes bras plus d’une fois avec le soleil sur les tâches. Je désespérais car j’achetais des lumières spéciales qui n’avaient aucun effet repigmentant. Le seul ayant marché est le soleil.

 

« Je suis curieuse par rapport à l’utilisation du dermaroller, pourrais-tu en dire plus ? »

–> C’est un outil que tu peux acheter par toi-même et utiliser quand tu veux et plusieurs fois par semaine. Pas besoin d’aller en institut. C’est super économique et efficace si on l’utilise régulièrement. J’ai vu des filles sur instagram avec de grosses cicatrices d’acné qui ont réduit énormément leurs traces c’est assez incroyable. Ça peut faire peur et on peut penser que ça agresse mais sincèrement non. Au contraire, ça restimule le collagène, régule le sébum, resserre les pores, et agis vraiment bien sur les cicatrices en creux, même légères. C’est super comme outil ! C’est pas une méthode invasive. Ça fait un petit mal quand on le fait enfin  » mal  » est un grand mot. Ça gêne un peu mais ça apporte du bien à votre peau, en plus si elle est terne. Si vous appliquez le bon sérum en plus juste après le dermaroller ça pénétrera encore mieux c’est très conseillé !

 

En espérant que tout ceci aura répondu à vos questions ❤️Merci Mathilde pour ce retour d’expérience très complet !

–> Vous avez aussi testé des soins esthétiques ou avez des questions ? Si oui, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires 🙂

 

♥️ Post Instagram @peau.ssible

Previous post Savez-vous ce que contiennent vos soins ?
Next post Dermatillomanie : témoignage n°25

4 thoughts on “Quels sont les meilleurs traitements esthétiques pour les cicatrices d’acné ?

  1. Bonjour Mathilde merci pour ton expérience
    Peux tu me dire quelle est la différence entre le Laser Erbium Yag fractionné et continu et le laser Icon 1540?
    Merci de ton aide

    1. Bonjour 🙂 Je demande à Mathilde et vous dis dès qu’elle me répond 🙂 Merci pour votre commentaire ! J’espère que l’article vous a appris de répondre à certaines de vos questions 🙂

      1. Voilà sa réponse : « De ce que je sais, le laser Erbium Yag Fractionné est beaucoup plus violent que le laser Icon. Il est ablatif et va provoquer une déstructuration de la couche superficielle de la peau. Le laser Icon est  » non ablatif « . On peut dire que le laser Erbium est un peu semblable au laser CO2 Fractionné ( soit le plus violent qui existe et entraînant une grosse éviction sociale, déconseillé car méthode d’avant et très invasif ). La différence sera que l’Erbium ne va pas chauffer comme le fractionné et aura quand même beaucoup moins d’effets secondaires. C’est un peu le nouveau laser fractionné CO2 en quelques sortes. L’icon lui est beaucoup plus doux, il agit sur plusieurs couches de l’epiderme mais sans le détruire comme les autres..C’est à peu près ce que je sais. Mais faut quand même creuser pour mieux connaître ce laser, sa fonction et ses effets. J’avoue que je ne m’y étais détournée car je le trouvais trop violent. En tous cas l’Icon est pas pareil ça c’est sûr ! » 🙂 J’espère que cela vous aidera !

  2. BONJOUR?
    J ai trouve votre commentaire hyper interessant sur le laser ICON et il m interesse tout particulierement car j ai des cicatrices assez profondes genre pic a glace et surtout des pores tres dilates ….. qui me complexent énormément????Voici donc ma question Avez vous aussi ce genre d imperfections, ASSEZ IMPORTANTES…Je precise que j ai essaye la microdermabrasion 6 A 7 seances et pas d effet de la lampe flash pas d effet et le laser erbium 3 séances sans vraiment des resultats probants , des peelings glycoolique résorcine et je constate que ma peau est une catastrophe, je voudrais egalement essayer le laser rescoma mais les avis sont tellement differents d’une personne a l autre que j ‘hesite …personne ne donne le meme tarif ….enfin il faut bien dire que toutes ses techniques sont quand meme couteuses et n est pas a la portée de tout le monde Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *