« Quand je m’en serais sortie, je pourrais dire que c’est en grande partie grâce à mon copain »

Des anonymes m’ont envoyé leur témoignage, leur histoire, des bouts de vie qu’ils ont partagés avec la dermatillomanie. Plongée intime dans les origines de leur mal-être et la manière dont ce trouble s’est développé en eux….

 

J’ai 19 ans et je souffre de la dermatillomanie depuis que j’ai 12-13 ans. J’ai du mal à me rappeler exactement…

Je le fais principalement sur mon visage, mes épaules et mon décolleté mais dans les plus grosses crises j’en cherche partout à petit sur mon dos (je n’y ai jamais touché car je trouve ça difficile d’accès). Je voulais témoigner aujourd’hui sur le lien entre dermatillomanie et relation de couple….

—> Je n’appréhendais pas d’être en couple à cause de ça mais plutôt j’avais l’impression que mon visage m’empêchait d’être en couple (d’autres complexes mais notamment la derma). Mais çà ça fait 2 ans que je suis avec un homme merveilleux….

Je n’ai pas eu peur de lui en parler (contrairement à mon ex) car je me sentais en confiance avec lui et je savais qu’il ne me jugerait pas, je l’ai senti dès les premières heures avec lui.  

Donc je lui ai très vite expliqué ma situation, ce qui me stressait dans la vie et comment ça a fini par se répercuter sur mon corps et ma santé avec la derma. C’est arrivé comme ça, dans une discussion lambda où je lui disais que je complexais sur ma peau. 

Il a bien écouté et a pris le temps de comprendre. Il m’a posé des questions car il ne connaissait pas (évidemment) et je lui ai expliqué simplement puis je lui faisais lire certains de tes posts sur ce compte Instagram etc pour que ce soit expliqué différemment et que peut être ça l’aide à mieux comprendre. 

Tout ce qu’il a eu comme réaction c’est d’être vraiment triste pour moi et aussi, surtout, depuis ce jour là il me dit « ON va y arriver ». Il a décidé que ce problème n’était plus le mien à moi seule mais le nôtre et déjà ça, ça peut paraître futile, mais ça m’a enlevé un énorme poids. 

Ensuite, il a voulu m’aider, parfois maladroitement en me disant d’arrêter quand je le faisais par exemple. Il voyait que parfois je réagissais mal alors il m’a demandé comment il pouvait faire pour m’aider au mieux. Je lui ai dit que le fait qu’il me dise gentillement et en toute bienveillance d’arrêter de me triturer quand il voyait que je le faisais me faisait du bien mais que j’avais l’impression que j’étais laide pour lui et que ça m’attristait beaucoup. Il m’a dit que j’avais tort de craindre ça parce qu’il me trouvait vraiment magnifique et que ce n’était qu’une peau et que c’est loin de faire la beauté d’une personne. J’ai eu peur parfois de sortir démaquillée et de me montrer démaquillée devant lui, mais j’ai vite dépassé ça car il m’a beaucoup dit que j’étais magnifique même sans maquillage etc.

Il me répète sans cesse que je suis courageuse et que je vais y arriver. Des qu’il voit que l’état de ma peau s’améliore il me félicite et me prends dans ses bras. Je me sens tellement soutenue que ça me porte vers la guérison. Aussi, quand je fais une crise puis que j’ai des blessures il les embrasse et me fait un câlin. Ça me dit que ce n’est pas grave et qu’il me protège. Pas une fois il ne m’a fait une remarque désobligeante ou juste négative à ce sujet. 

Littéralement, quand je m’en serais sortie, je pourrais dire que c’est en grande partie grâce à lui! Je le remercie infiniment d’agir comme ça. 

A toutes les personnes qui se posent des questions sur le couple, je dirais de trouver une personne qui est capable de comprendre. Pour moi si on est avec quelqu’un qui juge cela, c’est une personne qui n’est pas faite pour moi. Une fois qu’on est avec la bonne personne je pense que la peur d’en parler diminue considérablement. 

CONCLUSION : Trouvez vous un compagnon de vie (ou une compagne) qui soit à la hauteur et tout sera plus facile à gérer ! 

 

♥️ Témoignage à retrouver sur Instagram @peau.ssible

Vous souhaitez raconter votre histoire ?  Contactez-moi via la rubrique « Contact » de ce site !

témoignage dermatillomanie Previous post Mère de dermatillomane – Témoignage N°6
témoignage dermatillomanie Next post Dermatillomanie – Témoignage N°8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *