« Ma mère avait pour manie de s’arracher les peaux sèches des lèvres le soir en regardant la télé. Alors par mimétisme j’ai reproduit ce geste ».

🤔S’arracher les lèvres ou les cheveux, est-ce de la dermatillomanie ?⁣

Je reçois souvent ce genre de questions par messages. Ce témoignage est l’occasion d’y répondre 🙂

❤️Merci beaucoup à Mélissa qui a accepté de se livrer sur cette addiction qui la fait beaucoup souffrir.⁣
🔹 Se ronger les ongles (onychophagie)⁣
🔹 S’arracher les cheveux (trichotillomanie)⁣
🔹 Se mordre les lèvres ou la muqueuse des joues⁣
🔹 S’arracher la peau (dermatillomanie)⁣
ne sont PAS les mêmes troubles⁣
MAIS ils font partie de la même famille : les CRCC.⁣

📍CRCC = Comportements Répétitifs Centrés sur le Corps⁣
(et depuis 2013, dans le DSM-V, la classification internationale des pathologies psychiatriques et psychologiques : la dermatillomanie et la trichotillomanie sont classés dans les TOC, dissociés des autres CRCC).⁣
⁣.
👉Mais en bref, on retrouve dans ces comportements des facteurs communs :⁣
🔸Une zone de corps ciblée de manière répétitive et obsessionnelle⁣
🔸Des tentatives répétées pour arrêter qui se soldent par des échecs⁣
🔸 Une grande détresse et des conséquences sur la vie sociale, professionnelle etc ⁣
🔸Des lésions ⁣
🔸 Un sentiment de perte de contrôle / de transe / de comportement « inconscient » ⁣

▶️Les mécanismes psychiques qui les sous-tendent sont souvent les mêmes et témoignent souvent d’une forte anxiété.⁣
Ainsi, les manières d’en sortir sont souvent similaires.⁣
⁣.
➖S’arracher la peau des lèvres n’est donc PAS de la dermatillomanie mais un CRCC. Toutefois, les techniques, conseils et prises de conscience présentées ici vous parleront et aideront sûrement beaucoup aussi !⁣

——————————————————————————————————————————————————

Bonjour, moi c’est Mélissa depuis toute petite j’ai des CRCC ( Comportements Répétitifs Centrés sur le Corps ).

Pour moi ça a commencé j’avais environ 7/8 ans.

Ma mère avait pour manie de s’arracher les peau sèches de lèvres le soir en regardant la télé, alors par mimétisme j’ai reproduit ce geste.  En plus de ça, pendant des années je m’arrachais les ongles, la petite peau sur les ongles, ( des mains et des pieds ),et je les recrachais.

Plus tard, vers 13/14 ans jai arrêté car je voulais être  » la plus belle  » donc des ongles moches ca ne vas pas … J’ai commencé à avoir des boutons, a l’époque j’avais l’impression d’en avoir énormément, d’être défiguré, mais aujourd’hui je peut dire que je n’en avais que très très très légèrement. Je passais des heures à percer, et arracher les quelques boutons que j’avais. Aujourd’hui j’ai arrêté ca, mais jai encore ce toc d’arracher la peau de mes lèvres, et même plus que ça.

Ils surviennent à plusieurs moment de la journée, ( surtout le soir ). Ça devient automatique; quand je m’ennuie, quand je suis fatiguée, quand je suis seule ou quand je regarde la télé. Le plus dure c’est l’hiver, car le froid fait que ma peau gerce et là, ça déclenche encore plus de  » crises « … Donc, ces  » crises  » elle peuvent durées des heures, que je ne vois pas du tout passées. Ça me procure de la satisfaction, malgré parfois la douleur pendant des jours, des gros saignements aussi mais je continue…

Maintenant j’ai mon copain qui s’implique beaucoup dans ma démarche de vouloir arrêter ( peut-être même plus que moi) il fait vraiment beaucoup pour m’aider, il me force à mettre de la crème réparatrice quand il me chope en pleine crise et et me prend les main, me les caresses, pour centrer mon attention autre part. C’est vrai qu’avant j’essayais de masqué mes croûtes, et la forme de ma lèvre un peu cabossé parfois avec du maquillage. Mais bon maintenant étant en période de chômage je n’ai plus besoin de le cacher, et j’ai encore plus de temps pour me gratter et m’arracher la peau des lèvres…

 Merci beaucoup d’avoir lu mon témoignage, qui, je l’espère, pourra aider !

 

♥️ Témoignage à retrouver sur Instagram @peau.ssible

Vous souhaitez raconter votre histoire ?  Contactez-moi via la rubrique « Contact » de ce site !

Previous post Et si Instagram aggravait votre dermatillomanie ?
Next post Dermatillomanie : témoignage N°27

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *