Si vous ne deviez faire qu’UN exercice pour aller mieux, ce serait celui-là !

Personnellement c’est celui qui a fait une différence marquante dans mon chemin de guérison…

Et d’ailleurs, que vous soyez atteint de dermatillomanie ou de tout autre trouble ou « mauvaise habitude » !

Ce qu’il faut comprendre, c’est que, face à nos « pulsions » nous sommes quasiment toujours perdants…. Lorsque la crise commence, nous sommes comme déjà passés dans un autre « mode » Un mode dans lequel notre cerveau ne contrôle plus rien. Le poste de pilotage se situe ailleurs, dans une zone à laquelle nous n’avons plus accès…

Cela voudrait-il dire alors que nous ne pouvons RIEN faire face aux crises ?

Non heureusement il reste tout un champ d’action, qui se situe AVANT le début de la compulsion.

En réfléchissant un peu, vous observerez que vos crises arrivent souvent dans les mêmes moments ou circonstances : les situations « à risque ».

Exemple voici les miennes : je suis fatiguée, je vais avoir (ou j’ai) mes règles, ma peau est très belle, je vais revoir des personnes que je n’ai pas vu depuis longtemps le lendemain, j’ai eu une journée stressante ou c’est ce qui m’attend demain, je n’ai rien de prévu, j’ai eu une journée riche émotionnellement (séance de psy par ex), j’ai une longue liste de choses à faire qui m’attend le soir, je n’ai pas pris de temps dans la journée pour me détendre ou évacuer…

EXERCICE : Prenez une feuille A4 (ou faites-le sur l’ordinateur). Notez toutes ces situations à risque à l’horizontal et les 7 jours de la semaine en vertical. Scotchez cette feuille dans un lieu stratégique : porte de la salle de bain, à côté d’un miroir, à l’entrée de votre appartement / chambre….

Chaque soir (ou au moment où vous faites le plus souvent des crises), la TOUTE PREMIERE chose que vous ferez en rentrant chez vous sera de : cocher les situations dans lesquelles vous vous reconnaissez en cet instant (une croix dans la case) (si vous ne vous reconnaissez pas dans la situation vous pouvez mettre un rond ou une coche, ou alors laisser vide). Faites-le au crayon à papier comme ça vous reprendrez la même feuille chaque semaine. >> Tips : utilisez le crochet du bouchon du crayon pour l’accrocher sur la feuille, comme ça pas d’excuse type « je n’avais pas de stylo ce soir » qui tienne !

Vous avez coché plus d’1 case ? Même si à l’instant T vous vous sentez « bien », vous savez qu’il y a de grandes chances que ça dérape plus tard…. Alors, vous savez que vous allez devoir être vigilant !

COMMENT ? A l’aide de votre « liste des parades » ! Sur votre téléphone, un carnet ou accrochée à côté du tableau. Ces choses que vous pouvez faire pour éviter à la crise de se déclencher.

Exemple :

Ecrire pour faire sortir tout ce qui vous pèse, lancer un épisode de série qui captive votre attention pendant que vous vous démaquillez, mettre une lumière très tamisée, faire une sieste, faire qqch qui vous fait VRAIMENT plaisir et vous détend, méditer avec une application, faire 5 minutes de cohérence cardiaque (app : Paced Breathing), prendre une douce chaude, appeler un(e) ami(e)…

>> Quelles sont VOS situations à risque à vous ? Et ce que vous pouvez faire pour éviter le pire ?

 

Cet exercice vous tente ? Hâte d’avoir vos retours dessus 🙂

♥️ Post Instagram @peau.ssible

Previous post Le jeûne cosmétique pour une peau éclatante
Next post La cohérence cardiaque : un outil magique pour apaiser son mental

2 thoughts on “Dermatillomanie : tableau des situations à risque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *