Comme je le dis souvent, je ne m’en serais jamais sortie sans thérapie…
« C’est en acceptant de me faire aider que j’ai accepté de guérir ! » (cf. post)

Je ne suis ni psy, ni coach, ni médecin.

Mais voici mon expérience au cas où elle vous inspire :
1. De mes 12 à mes 24 ans, j’étais persuadée de pouvoir m’en sortir seule. Jusqu’à réaliser que non, j’avais besoin d’aide…
2. J’ai d’abord vu un psychiatre (les séances étaient prises en charge). C’était ma 1ere thérapie, j’ai bcp pleuré. J’en avais besoin ! Mais je n’étais pas assez investie dans la thérapie pour en retirer des résultats.
3. Ensuite j’ai fait une TCC : Thérapie Cognitivo-comportentale. Un type de thérapie très indiqué dans les cas de TOC, addictions etc. Cette thérapie m’a ENORMEMENT aidée ! A changer des habitudes néfastes, à observer mon trouble pour mieux le comprendre, à travailler sur mes pensées, émotions etc.
4. Puis j’ai fait une brève thérapie des SCHEMAS, qui m’a aidée à identifier mes schémas dysfonctionnels et à les déconstruire
5. Et enfin, j’ai commencé une psychothérapie d’inspiration analyse (que je continue!) qui m’a permis de travailler sur moi, le rapport à mon corps, mon identité, mes blessures. Un vrai travail de fond !

En parallèle j’ai aussi fait de l’hypnose, de la sophrologie, de l’EFT…qui m’ont beaucoup soulagée.

Je retiens 3 choses de ces thérapies :
1. La RELATION qu’on a avec le thérapeute compte plus que sa spécialité ! Qu’il/elle fasse des TCC, une psychanalyse, une Gestalt…, le plus important est de se sentir bien avec son/ sa psy : en confiance ! Pouvoir parler, se sentir écouté(e), comprendre des choses…
2. Dans le cas de la dermatillomanie (ou d’un autre TOC), la TCC m’a énormément aidée et a été indispensable. Mais j’ai du la compléter avec une thérapie « de fond ».
3. Le psy ne SOIGNE pas ! Il plante des graines que nous devons ensuite arroser… Il ne faut pas attendre que le thérapeute nous guérisse. On est les seuls à pouvoir s’en sortir et actionner les leviers qu’il nous donne.

–> Nous sommes tous différents et n’allons pas forcément être réceptifs aux mêmes approches ! Il y en a tellement !
Ici, qui a fait quoi et quels sont vos retours sur ces thérapies ?
Parlons en 🙂

 

♥️ Post Instagram @peau.ssible

Previous post Votre maquillage vous donne-t-il de l’acné ?
Next post MARIE CLAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *