Ce soir, j’aimerais vraiment avoir ton avis.

J’aimerais, que, juste cette fois, en lisant ce post, tu prennes quelques minutes pour répondre à cette question :

TU FAIS QUOI, EN CE MOMENT, POUR ESSAYER D’ALLER MIEUX ?

Concrètement.

C’est cette phrase, qui, il y a quasiment 2 ans, m’a fait l’effet d’un électrochoc.

Mon copain me l’a posée un soir, après une crise. Je me plaignais de ne pas y arriver, que de toute façon je ne m’en sortirai jamais.

Mais pour autant : est-ce que je me battais VRAIMENT pour changer ? C’est là que j’ai réalisé que : non…

Cette question m’a mis face à une triste réalité : je me plaignais, mais dans le fond je ne faisais rien pour guérir… C’est comme si, en fait, je n’avais pas envie de m’en sortir.

Je restais dans mes habitudes, mon confort, mon quotidien… Tout ce qui finalement ne faisait que perpétuer ma dermatillomanie et mon mal-être.

Les différents thérapeutes que je voyais me donnaient des exercices à faire, mais je ne les faisais pas.

Je lisais des conseils par-ci par là sur Internet, sur Instagram. Sur le coup ils me parlaient. Je trouvais toujours cela très vrai. Mais je ne les appliquais pas.

Je ne prenais pas le temps, fondamentalement, de changer, d’essayer, de tester…

Alors ce jour-là, j’ai décidé que ce serait différent.

Que cette fois j’allais au moins ESSAYER.

Mettre en place des choses concrètes…

Ecrire chaque jour pour faire  « sortir » mes pensées sur papier et pas sur ma peau. Me confier plus souvent. Enlever le petit miroir de mon sac. Méditer. Ecouter plus souvent de la musique. Arrêter de me « remplir » en permanence de podcasts, d’émissions et de documentaires pour engranger toujours plus de connaissances, sans réel but.

Etc etc…

En bref, j’ai décidé d’AGIR !

> Et toi alors, dis moi, que fais-tu en ce moment pour essayer de changer et d’aller mieux ? Ou que pourrais-tu faire dès aujourd’hui ?

♥️ Post Instagram @peau.ssible

Previous post Dermatillomanie : les crises
Next post Dermatillomanie & coronavirus : 15 conseils pour gérer au mieux le confinement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *