Dermatillomanie & le maquillage : une longue histoire…

  • Il y a ceux qui nous disent que le maquillage obstrue les pores.
  • Ceux qui nous critiquent en disant que se maquiller tous les jours c’est se cacher et ne pas être soi-même.
  • Ceux qui trouvent qu’on en met trop et que c’est moche.

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai entendu des remarques pendant des années sur mon maquillage. Et petit-à-petit j’ai intériorisé le fait que : se maquiller, c’était mal. Que le but ultime était que j’arrive à être NATURELLE. C’est devenu comme un rêve.

Du coup j’intériorisais chaque jour une pression inconsciente : celle de me maquiller tout en me disant « olala tu n’es vraiment pas naturelle, c’est pas bien, tu n’es pas toi-même » etc. Et ce qui me faisait mal en fait, c’était l’impression d’avoir une double identité : celle avec maquillage et celle sans. Je ne me montrais jamais démaquillée, et du coup j’avais l’impression de porter un masque en permanence. Que personne ne me voyait comme j’étais VRAIMENT.

C’était une vraie angoisse liée au fait d’être vue sans maquillage, même avec des personnes très proches.

 

Petit-à-petit, j’ai réfléchi à mon rapport au maquillage et j’ai compris plusieurs choses :

  • déjà personne n’a à juger ce qu’on fait avec notre corps, notre peau. Si on a envie de se maquiller, on le fait et ça ne concerne que nous ! Chacun a ses raisons de le faire. Or juger, c’est apposer une pensée extérieure sur un comportement qui est subjectif et intérieur. Donc ce jugement ne peut qu’être faux…
  • se maquiller ce n’est pas se « cacher », c’est plutôt « se sentir plus en confiance ». Si on a des problèmes de peau et qu’on a l’opportunité d’uniformiser notre teint, d’éviter les remarques et d’avoir plus confiance en nous, pourquoi on ne le ferait pas ?
  • en parler et s’accepter SANS maquillage change tout. Même si c’est seulement avec des personnes très proches, on casse l’angoisse d’être « découvert » sans, et le maquillage devient juste un +.

 

Aujourd’hui, j’aime la sensation de ne pas être « obligée » de me maquiller. Pourtant, je le fais encore quasiment tous les jours parce qu’en fait, je me trouve plus belle comme ça. Finalement c’est le cas aussi de plein de filles ! Et puis j’aime ce moment « avec moi-même » où je prends soin de mon teint ! Mais je peux aussi être sans si je n’ai pas le temps, si je fais un week-end nature ou autre. Ok j’ai le teint moins net, mais finalement : who care’s ? Lorsque j’ai de l’acné, je suis contente de me mettre du fond de teint et du correcteur. Lorsque ma peau est nette je suis contente aussi de la laisser nue ou de la rendre encore plus lumineuse avec du make-up.

Et vous, quel est votre rapport avec le maquillage ?

Est-ce que vous vous maquillez tout le temps ou au contraire vous n’aimez pas ça ?

Vous vous aimez sans maquillage ou c’est très dur pour vous de vous montrer sans ?

♥️ Post Instagram @peau.ssible

Previous post Dermatillomanie : comment en parler à son entourage ?
Next post Dermatillomanie : personne ne vous regarde au microscope !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.