Et si nous acceptions tout simplement nos imperfections ?

Pour vous aussi, ces situations ne sont ni faciles ni naturelles ?

Dans mon cas, j’ai longtemps eu l’impression que je « devais » toujours montrer la plus belle facette de moi-même.

Que la facette plus « noire » devait rester cachée, à l’intérieur de moi, qu’elle est « anormale ». Et que la dévoiler aux autres serait extrêmement négative.

Oui selon moi, cela aurait pu avoir de nombreuses conséquences néfastes : être moins aimée des autres, avoir moins de valeur aux yeux des autres, me retrouver seule, ne rien réussir dans ma vie etc…

Autant de croyances complètement irrationnelles, liées à des schémas inconscients de perfectionnisme, de recherche de reconnaissance, et de peur de l’abandon…

Des croyances « irrationnelles » oui, car en fait, se montrer vulnérable, demander de l’aide, pleurer, s’énerver… sont de simples manifestations NORMALES de notre condition d’être humain.

Un humain est fait d’ombre et de lumière, on est programmé pour vivre comme ça, ressentir et exprimer cela.

D’ailleurs, on remarque souvent que les relations amicales ou amoureuses les plus fortes sont celles dans lesquelles les personnes sont authentiques et vraies l’une avec l’autre. Sans faux semblants… C’est ça qui nous rapproche : le fait de se confier, de montrer nos faiblesses, d’accepter de se faire aider, mais aussi d’aider les autres.

Personne n’a envie de voir quelqu’un de « parfait » tout le temps.

La preuve : ça nous énerve, ça nous culpabilise, ça nous frustre !

Parce qu’au fond : ce n’est pas la réalité. PERSONNE n’est parfait. Nous sommes tous parfaitement imparfaits…

—> Chaque fois que vous ressentez de la difficulté à sortir parce que vous vous trouvez moche, que vous retenez vos larmes devant quelqu’un, que vous bouillonnez intérieurement sans oser faire sortir votre colère, que vous vous énervez contre vous-même de ne pas être autant en forme que vous le vouliez pour faire ce que vous aviez prévu, que vous avez honte de ne pas savoir qqch… demandez-vous juste : POURQUOI ? Qu’est-ce qui m’empêche vraiment de le faire ?

Le fait de réaliser que finalement, personne à part nous-même, ne nous impose de « bloquer » et de cacher ces émotions, est souvent un bon début pour parvenir peut-à-petit à mieux les accepter et les assumer !

Mantra du week-end :

… Rien ni personne ne vous impose d’être toujours « AU TOP », à part vous-même

… Vous n’avez pas MOINS de valeur en étant fatigué(e) / triste / faible. Vous êtes juste… humain !

<3

 

Post Instagram @peau.ssible

Previous post Dermatillomanie & coronavirus : 15 conseils pour gérer au mieux le confinement
Next post Dermatillomanie : témoignage N°18

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *